Le moral

Vendredi 24 avril – On se demande vraiment à quoi servent certaines études.

L’enquête de l’Université du Michigan publiée aujourd’hui nous apprend que la confiance des consommateurs aux États-Unis a continué en avril sa chute entamée en mars, en raison de la crise économique liée à la pandémie du coronavirus.

Dans les écoles de journalisme, on apprend aux étudiants que l’intérêt d’une information est en général tributaire de sa nouveauté. Ainsi annoncer « Noël en décembre » n’est pas vraiment une nouvelle.

Mais ce triste constat universitaire comprend pourtant une note d’espoir : les analystes s’attendaient à une chute encore plus importante. Résumons- nous : cela aurait pu être pire, encore. 

Fallait-il s’attendre à un optimisme débridé parmi les Américains ? Le cap des 50.000 morts du coronavirus a été franchi aux États-Unis. En cinq semaines, 26,4 millions de personnes se sont inscrites au chômage …

Cette étude qui ne recule devant rien sauf à enfoncer des portes ouvertes nous alerte aussi sur le risque d’une réouverture trop anticipée des activités qui pourrait entraîner un nouveau confinement : le pessimisme serait alors «plus profond et plus durable chez tous les consommateurs, même ceux des États qui n’ont pas assoupli leurs restrictions».

Concluons ensemble : tout cela  ne s’arrangera pas facilement. Mais ça tout le monde le savait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *