Francois ERNENWEIN

Né à Strasbourg, le 1er janvier 1956, marié et père de trois enfants, je me passionne très tôt pour la défense de l’intérêt général.  Après des études à Sciences-Po, mais aussi en histoire et en philosophie, je deviens journaliste dans la presse régionale puis à La Croix.

Depuis plus de vingt ans rédacteur en chef de ce journal très attentif au lien social, j’ai écrit de nombreux articles dans des revues, co-écrit des livres portant le plus souvent sur les défis de la cohésion sociale. Ce qui me conduit à intervenir très régulièrement à la radio et à la télévision.

Enseignant à Sciences-Po Paris, au Celsa (Sorbonne) depuis une vingtaine d’années mais aussi à l’école de journalisme de Bordeaux, je me concentre de plus en plus sur la transmission de valeurs de dialogue, de partage, de bienveillance et de paix. 

Installés comme résidents secondaires à Menou depuis douze ans, mon épouse Catherine et moi sommes très attachés à cette commune.  Nous souhaitons, maintenant que nous y vivons la plupart du temps, nous engager plus encore dans la vie locale.

Ce que je crois
Le monde rural, très fragilisé, est devenu un lieu privilégié pour inventer un nouvel avenir fait de solidarité, de fraternité et de développement responsable. Ces liens interpersonnels, facilités par la proximité, peuvent produire de grandes choses. La mobilisation de tous peut porter de projets ambitieux.

Je m’engage  
La démocratie se réinvente sur le terrain communal. Face au désengagement de l’Etat dans les territoires, il faut parier sur l’inventivité du monde rural pour bâtir un monde plus fraternel et plus solidaire. Je souhaite contribuer à amplifier ce mouvement en mettant au service de tous à la fois mes compétences acquises dans ma vie professionnelle et mon réseaux d’experts engagés dans le développement du monde rural. A plus court terme, je souhaite donner des débouchés réalistes aux pistes évoquées (voir documentation) lors des débats que j’ai co-organisés à Menou et à Courcelles au printemps 2019. Je crois que des coopérations maîtrisées nous permettront, ensemble, de relever de nombreux défis.

retour à ‘La rédaction’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *