Tension, inquiétude et incertitude

Vendredi 27 mars – Tension au petit déjeuner. Le confinement commence à être long et les inquiétudes pour les proches affectent notre moral. Un couple de nos amis est touché et l’atmosphère est pesante : impuissance totale face à l’inconnu.

Prolongement de 15 jours du confinement par le premier ministre. C’était à prévoir. En effet, le chef de l’État a annoncé le confinement et a prévu une enveloppe de 300 milliards d’euros de soutien à l’économie. Le chiffre est énorme, il représente environ 45 jours de PIB, et 45 jours est une durée plus en phase avec le temps nécessaire pour que les effets du confinement soient observables et concluants.

Pourquoi avoir annoncé 15 jours et non pas 45 ? Parce qu’il est nécessaire de suivre au jour le jour l’évolution de l’épidémie, parce qu’il faudra certainement ajuster le pilotage des opérations et parce que personne ne sait ce qui se passera durant les 45 jours à venir. Jamais nous n’avons rencontré une telle incertitude. Il eût été irresponsable de figer une action politique pour 45 jours face dans un tel climat d’aléa.

Retrouvez la série de nos chroniques de confinés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *