Ruralité heureuse, jusqu’à quand ?

Samedi 11 avril – Enfin un peu de temps pour le jardin et les ruches. J’en profite pour faire quelques photos.

Rencontre sur le marché de Donzy d’un prof de math ex-financier sur recommandation de Frédéric Coudray.

Les crises ont le mérite de secouer l’ordre établi et d’en tester la robustesse. Ceux qui ont fait le choix de la ruralité pour cadre de vie s’en félicitent aujourd’hui, demain, dans la société d’après confinement, serons-nous toujours à la fête ? La capacité d’offrir un accueil de qualité à la vague de néo-ruraux qui s’annonce, fera la différence.

Retrouvez la série de nos chroniques de confinés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *