Le masque et la littérature

Mercredi 20 mai – La reprise d’activité dans l’industrie du livre est surprenante. La demande a brutalement repris, les libraires vendent des livres et les imprimeurs retrouvent de la charge de travail après une période de disette. La réouverture des librairies a permis de constater que le port du masque n’entrave pas la lecture. C’est fou ce qu’on découvre durant cette expérience de confinement / déconfinement…  

Notre robot imprimeur progresse. L’activité de recherche et développement est un exercice de patience et d’endurance. Sur le plan de la fatigue physique et de la charge émotionnelle, un marathon est une promenade de santé comparé au défi de lancer une nouvelle technologie. Nous espérons être prêts pour la fin d’année et que le goût avéré des Français pour la littérature se maintiendra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *