Enfin la guerre !

Mercredi 18 mars – Nous sommes en guerre. Enfin, une expérience de la guerre, nous qui ne l’avions pas connue.

Lorsque nous ne finissions pas notre assiette, ma mère nous disait : « On voit bien que vous n’avez pas connu la guerre. » C’est vrai, je n’ai pas connu la guerre. Enfant, j’ai longtemps cru que je vivais dans un monde sans guerre. Etant né au début des années 60, vivant dans la campagne nivernaise, je ne savais rien de la guerre et il me semblait même que ce type de pratique relevait d’un autre temps parfaitement révolu. Il ne m’a pas fallu longtemps au moment où l’on ouvre les yeux sur le monde pour comprendre que la guerre reste une activité favorite de notre humanité. Mais enfin elle se passait assez loin pour que je n’en fasse pas l’expérience.

La voici donc la guerre que nous n’avons pas connue. Mais elle est tout autre et je crains que l’expérience des générations qui nous ont précédés ne nous soit pas très utile. Nous voici confinés, comme si les chinois allaient nous asperger de virus avec la même générosité que la Luftwaffe en son temps. Nous ne sommes pas encore rationnés sur le plan alimentaire mais les librairies sont fermées et nous devons vivre sur nos provisions. Alors nous lisons et relisons les ouvrages entassés.

Dans quelques années, à qui dira-t-on : « On voit bien que tu n’as pas connu le confinement. » ?

 

Retrouvez la série de nos chroniques de confinés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *