Leçons d’un confinement

Lundi 4 mai – Le confinement s’éternise, et il durera peut-être encore. La lassitude sans doute guette beaucoup d’entre nous. Mais qui pourrait nier qu’il a appris des choses sur lui-même, les autres et le sens de la vie pendant cette réclusion sanitaire. 

Cette retraite forcée, après en avoir évalué ses conséquences désagréables, devra aussi être examinée à partir des trouvailles qu’elle a permises. Et quand nous nous emploierons à corriger ses effets délétères, il faudra tenter de se souvenir de ce qu’elle nous a aussi appris d’utile. Pour nous éviter de renouer avec cette frénésie qui nous habitait tous collectivement et chacun d’entre nous, il faudra se souvenir à temps de ce qu’ont été ses conséquences dans un passé tout proche. Et comme nous avons aimé, dans ce moment suspendu, prendre notre temps.

Ce seront là les (bonnes) leçons d’un confinement.

Je poste un blog un peu critique pour la gestion du déconfinement : https://politique.blogs.la-croix.com/clarifier/2020/05/04/.

Retrouvez la série de nos chroniques de confinés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *